Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 22:15

  Boujut, Pierre Boujut, poème, poésie, Jarnac, la Tour de Feu, école, rentrée scolaire, Charente,  Amis de la Tour de Feu,
 
Voilà le poème que j'aime écrire chaque matin de rentrée sur mon tableau noir


Mardi 2 septembre


Poésie

La maison du poète

 

La petite maison

N’avait qu’une fenêtre

Qu’une table

Qu’un lit

Et pas même de porte

Mais la paix du poète

Y faisait le ménage

Mais le feu parlait clair

La fumée montait droite

Le malheur se perdait

Sur la blancheur des murs

Et le livre éternel épelait vérité

Sur le cadran de la pendule.

                           Pierre Boujut

 Pierre Boujut est né à Jarnac en 1913. Hélas, moi qui fus une "rapportée" en jarnacais, dans une famille où la culture ne se conjuguait qu'avec agri, je n'ai su que bien plus tard en découvrant le poète charentais invité par  Bernard Pivot dans son  l'émission "Apostrophe" (en mars 1989)  que le le marchand de fer et tonnelier qu'il était, avait crée et dirigé la revue "La Tour de Feu" ayant réuni les plus grands : André Breton, René Guy Cadou, le voisin charentais Claude Roy, Robert Sabatier, Vercors et bien d'autres... dont beaucoup d'entre eux aimaient à se retrouver, une fois par an pour des pique-nique au bord de la Charente.  

Pierre Boujut meurt en 1992. Quelques temps après, des manifestations ont célébré son talent et j'ai pu acquérir le n°1 des Mots Sauvés, première publication de l'association des Amis de Pierre Boujut et de la Tour de Feu. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires